AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Petite ronde plus ou moins tranquille

Aller en bas 
AuteurMessage
Rubis
__
__
avatar

Messages : 736
Age : 24

MessageSujet: Petite ronde plus ou moins tranquille   Lun 30 Avr - 0:13

Rubis passait la journée dans son cher village, elle aimait ce temps, un léger soleil de printemps sur sa peau, et la brise chaude de la venue de l'été se faufilait dans les rues en faisant vibrer les lanternes accrochées dans le village. Il était environ 15h, quand Rubis décida de se balader et de faire un peu le tour du village, voir si les habitants avait des réclamations à faire. Elle faisait signe de la main aux Sulimois qui lui souriait dans le village.
Elle venait d'arriver dans la rue des artisants, elle aimait cette rue et regardait les sac en cuir et les bijoux de bois qui étaient en vente, en même temps elle discutait avec les vendeurs qu'elle connaissait bien.
Elle se retourna brusquement, un brouhaha dans une boutique a coté venait d'attirer son attention, deux vendeurs se disputait, apparement ils avaient été volé le matin même...
Elle voulu s'approcher d'eux pour leur demander des informations suplémentaires quand elle se cogna violement a quelqu'un qu'elle n'avait pas vu, absorbée par les bruyants marchands Sulimois.
Elle se retrouve ( ENCORE ) au sol en se frottant la tête.


" En ce moment... c'est ma fête! "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas

avatar

Messages : 108
Age : 23

MessageSujet: Re: Petite ronde plus ou moins tranquille   Lun 30 Avr - 1:56

- Perdu.

Et deux Pissenlits en plus, deux. Encore un mec qui s'en va hurlant sa rage face à sa défaite cuisante.

- Suivant...

Roxas soupira en observant un enième garçon venir s'asseoir juste en face de lui, une petite table les séparant.


- Bon, tu observes bien, hein? Au milieu de la table, un gobelet. Juste à coté, quatre dés. Le blond jetta les quatres cubes en question dans le cylindre, puis le secoua vivement avant de le claquer brusquement au milieu de la table, l'orifice tourné vers le bas. Lorsqu'il souleva le couvercle, les quatres dés étaient empilés parfaitement les uns sur les autres. Voilà. Si tu réussis à faire pareil, tu gagnes deux pissenlits. Dans le cas contraire, c'est toi qui m'en devras deux.

L'oeil morne, un air blasé au possible, le verre droit de ses lunettes recollé avec du scotch, Roxas n'en avait à priori rien à faire d'être là. D'ailleurs, le petit numero qu'il était en train de faire pour gagner de l'argent ressemblait plus à un tour d'arnaque qu'autre chose... Et ce n'était pas dans les habitudes du magicien. Mais aujourd'hui, le coeur n'y était pas.
Depuis cette fameuse fête l'autre jour, Roxas ressentait un profond malaise. Le baffe qu'il s'était prise par Rubis et son regard haineux qu'elle avait posé sur lui restait bloqué en travers de sa gorge, sans trop savoir pourquoi. Des baffes, pleins de filles lui en avait déja donné au cours de sa ridicule petite vie. Mais celle-ci laissait encore des marques.
Plongé dans ses pensées, Roxas ne fit même pas attention au fait que son "adversaire" venait de perdre pour le cinquieme fois consecutive sans payer, et n'entendut pas non plus le brouhaha qui regnait soudain à quelques mètres d'eux. Il reprit d'un seul coup ses esprits lorsqu'il se rendu compte que toute la file qui s'était formée devant lui venait de s'éparpiller... Pour aller voir ce qui se passait dans le lieu du vacarme. Roxas se leva brusquement en agitant les bras.

- Eeeh! Attendez! Revenez quoi, j'ai encore besoin d'argent si je veux manger cette semaine!! Mais allez !!!

S'en suivit une liste d'injure que l'on ne citera pas pour la bienséance de ce texte, pendant que Roxas s'avançait lui aussi vers l'endroit où ses clients s'étaient rassemblé maintenant.

-
EH !! Vous pouvez arrêter un peu tout ce bruit, vous me faites perdre mon fri... Sa phrase fut coupée alors qu'il entendut un fracas proche de lui. Un mec venait de bousculer une jeune femme afin de se rapprocher du "spectacle". Et vous là!! Vous pouvez pas faire attention espèce de déjénéré ?!! Faut surtout pas vous excuser, hein !!

S'en suivit des noms d'oiseau que l'on ne citera pas pour... Bref. Roxas se retourna d'un geste vif vers la jeune femme à terre, et lui tendit sa main avec un grand sourire.
...
Son sourire disparu pourtant au moment même où son cerveau identifia le visage de la demoiselle.


- R... Rubis ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis
__
__
avatar

Messages : 736
Age : 24

MessageSujet: Re: Petite ronde plus ou moins tranquille   Lun 30 Avr - 2:29

La roussette ronchonnait toute seule quand soudain elle aperçut une main tendue, elle allait la prendre pour se relever quand elle vu qu'au bout de celle ci se dressait le blondinet: Roxas. En effet lors de leur dernière rencontre, elle l'avait gifler et martyriser du regard parce qu'elle avait été déçu de son comportement par rapport au discours qu'il lui avait fait lors de leur première rencontre. Elle déclina l'aide que lui proposait l'Ulmois et se redressa seule en le regardant a peine.
Oui Rubis était très têtue, et la vue du blondinet avait renouveler son énérvement, elle le regarda en coin de l'oeil.


" Ah hum. Salut Roxas... "

Elle avait l'impression qu'a ce moment là un blanc, un silence gênant c'était installé, personne ne parlait et les deux étaient mal à l'aise. Elle n'aimait pas être en froid avec quelqu'un mais elle détestait qu'on la prenne pour une idiote et était sûre que c'était ce que le blond avait fait.
Une nouvelle foule venait de joindre le stand des deux vendeurs qui se disputait par rapport aux pièces volée, à ce moment là elle se souvint de son rôle et accourut devant le stand pour savoir ce qu'il se tramait, avant de s'élancer elle glissa à Roxas:

" Viens... on va voir ce qu'il se passe! "

Pense: * Pourquoi j'ai dit ça ?! Je m'en fiche de cet imposteur après tout... *

Partagée entre deux sentiments, celui de rancœur et de curiosité, elle était partie avec Roxas a la recherche d'information, elle arriva devant les deux vendeurs qui de suite virent en face de Rubis, pressé de raconter leurs histoire.


- Mademoiselle Gil-Estrel ! Vous êtes là! Il faut faire vite... Deux collier de pierre rare ont été volés ce matin, ils devaient rejoindre les marché de Wilwar! C'était urgent... Ils valent une grosse somme...

" Combien ? "

- Environ 950 pissenlits chacun...

" Q... QUOI?! "

En effet c'était rare que de tel événement se produise au petit village paisible de Sulimo...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas

avatar

Messages : 108
Age : 23

MessageSujet: Re: Petite ronde plus ou moins tranquille   Dim 6 Mai - 6:12

Le sang de Roxas se glaça au moment même ou Rubis lui mit un vent titanesque en évitant sa main tendue. Un immense malaise vint se fondre à travers l'esprit du blond qui, c'était rare, perdait ses moyens. D'ailleurs, il se mit à se gratter le visage de façon nerveuse, cherchant à mettre de l'ordre de son esprit.
Pourquoi avait-elle prit si mal ce qui s'était passé l'autre soir? Il n'avait rien fait de plus que d'habitude. Enfin, avec un verre ou deux de saké en plus dans les entrailles, mais a part ça, il était resté lui même !!! Pire que ça, elle lui avait collé une baffe. Pourtant, ce moment là, il s'en souvenait très bien. Il n'avait fait que lui dire des choses gentille, même si ces mots étaient sorti de sa propre bouche de façon un peu innopinée hum.
Le fil de ses pensées furent pourtant balayées alors que Rubis se décida enfin à briser le silence qui regnait depuis quelques secondes. Elle lui demandait de le suivre pour aller voir ce qui se passe.
Roxas ne comprennait pas. Pourquoi elle lui demandait ça, maintenant ?! Enfin bref, le magicien s'executa et il suivit la demoiselle de près.
Arrivé façe au stand, Roxas n'écouta qu'à moitié l'histoire des commerçants car il n'en avait à vrai dire rien à cirrer en ce moment même. Il haussa quand même les sourcils en entendant la modique somme des objets qui venaient d'être dérobé. Il allait baisser ses lunettes pour y voir plus clair mais se rendit compte qu'il voyait déja bien... Vu que l'un de ses verres étaient toujours brisé.

-
Voilà ce qui arrive quand on met en vente des trucs aussi cher. Fallait pas s'éttoner hmmm? Il soupira avant de continuer, sans réelle conviction: Vous avez vu les voleurs, au moin...?



[ Pas super mais je fais en sorte de repondre quand même sinon dans une semaine t'attendrai encore xD ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis
__
__
avatar

Messages : 736
Age : 24

MessageSujet: Re: Petite ronde plus ou moins tranquille   Mar 8 Mai - 1:43

[ no soucis l'ami ! : D ]

Rubis regarda en coin Roxas, plutôt d'un mauvais oeil d'ailleurs. Elle ne savait pas pourquoi elle prenait cette histoire autant a coeur... ce n'était qu'un garçon maladroite et baratineur comme tant d'autre! Enfin bref, elle se re-concentra sur les paroles du marchand.

- Je n'ai pas vu leur visage... Mais ils étaient deux..
.
Soudain un petit chant coupa la parole au vieil homme, c'était le rouge-gorge de Rubis ! Sonate! Il fonçait vers elle en faisant de petit bond dans les cieux, en effet cet oiseau était maladroit en vol. Seulement il poussait des cris de plus en plus aigus comme si il voulait prévenir de quelque chose d'important. Rubis pointa son doigt pour lui servir de perchoir et l'oiseau s'exécuta.

- Piiiii piiiii piii !

Les cris strident de son animal lié fit faire une grimace a Rubis.

" Qu'est-ce qui se passe Sonate? Tu as vu quelque chose ? "

L'oiseau fit un battement d'ailes bruyant et d'un coup s'envola dans les cieux vers le sud du village, il partait a toute vitesse dans les rues.

" Il veut sûrement qu'on le suive... Cet oiseau est bruyant et maladroit... mais assez intelligent pour comprendre la situation! "

Elle se tourna vers la victime du vol.

" On va vous rapportez vos objets bientôt ! "

Elle jeta un regard a Roxas pour lui faire comprendre qu'elle avait besoin de son aide, elle n'insista pas trop, elle ne voulait pas devoir quelque chose a cet usurpateur. Néanmoins, elle prenait son rôle de chef a coeur et les voleurs n'avait pas la place dans le village de l'Automne! Sur ces pensée selle fonça a la poursuite de Sonate dans les rues du village.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas

avatar

Messages : 108
Age : 23

MessageSujet: Re: Petite ronde plus ou moins tranquille   Jeu 21 Juin - 7:02

[Un mois et demi plus tard...]

Roxas n'en avait absolument rien à faire de ce que racontait ce type, en fait. La seule chose qui l'interessait en ce moment présent était Rubis, il ne supportait pas qu'on lui rale dessus, et surtout pour des raisons aussi futiles. Des colliers de perles rares? Ouais, super, trop cool! L'argent n'interessait Roxas que pour le nourrir, et là, Rubis passait avant sa faim.
D'ailleurs, ca fesait quelques seconde qu'il la fixait, esperant la sonder mais aussi trouver une manière quelconque de se rattraper. Jusqu'à ce qu'un "Pii pii pii" agaçant retentit aux oreilles du jeune homme.
Un piaf venait de sortir de nulle part et s'était posé sur l'épaule de la roussette. Et le pire, c'est que Rubis avait l'air de comprendre ce qu'il esseyait de baragouiner. Roxas leva un sourcil sans trop comprendre, mais lut dans le regard de Rubis qu'elle voulait que le suive. Un sourire se dessina sur le visage du magicien... Un point pour lui !!!

Rubis se mit alors à courrir et Roxas ré-ajusta son col, remit ses lunettes brisées en place et fit craquer les os de sa nuque. Il allait devoir assurer !! Le prestidigitateur se lança à
la poursuite de la cheftaine sans laisser un seul regard aux commercants. Decidement, cette fille avait le chic pour le faire courrir. Il arriva bientot à sa hauteur.

- Dis donc ma grande, j'ai cru comprendre que tu me ralais dessus, hmmmm? Il indiqua son visage emprunt d'une marque encore rouge et portant des binocles morcelées. Tu sais, ca arrive à tout le monde de boire un peu trop. Mais pourtant pas assez vu que je me souviens très bien de ce que je t'ai dis... Et c'était loin d'être méchant si je ne me trompe pas ?!

Il esquiva de peu un poteau que dieu sait qui avait décidé d'ériger là. Surement un complot pour lui tendre un piège, hm !!! Il esseyait de capter le regard de son interlocutrice.

- A moin que ca ne soit autre chose...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis
__
__
avatar

Messages : 736
Age : 24

MessageSujet: Re: Petite ronde plus ou moins tranquille   Ven 22 Juin - 4:01

Rubis ne prêtait pas réel intérêt au blondinet, elle était occupée a fixer Sonate qui fonçait en battant de ses petites ailes. Puis elle sentit soudain Roxas venir a sa hauteur dans la course folle, elle le regarda du coin de l'oeil et poussa un soupir avant de répondre à sa question. Décidément les garçons, ils sont souvent comme ça, ils ne s'interrogent pas souvent sur le pourquoi du comment. Roxas ne comprenait décidément pas pourquoi Rubis réagissait comme ça. D'un côté comment le blondinet pouvait se douter qu'il avait autant d'importance pour la cheftaine? Quand il lui demanda si c'était autre chose, elle fini par lui adresser un regard net, un peu surprise, un peu plus et elle devenait rouge.

" N... Non! Il n'y a rien d'autre! Rien d'autre! "

Elle ne supportait pas les dragueur et beau parleur comme lui, pourquoi alors a chaque fois qu'il lui adressait la parole, elle se sentait obligée de lui répondre ?! Elle commençait a comprendre qu'elle n'en voulait pas vraiment à Roxas: mais a elle même. Elle était en train de s'attacher à un garçon qui agit comme tel avec toute les filles, pourquoi se laissait-elle berner ? Pourquoi elle était tombée dans le panneau alors qu'elle était consciente du danger ?
Elle afficha alors un regard un peu perdu et repris rapidement Sonate de vue.


" Ce n'est rien. Je te trouve plutôt mignon aussi..."

Elle balança ces mots dans leur course, elle avait dit ça d'un air plutôt triste et blasé en réponse à ce que lui avait dit le blondinet ce soir là: qu'il la trouvait jolie. Elle avait stoppé sa phrase pour changer de conversation, et surtout pour se mettre dans la tête que ,certes, Roxas était beau, mais il ne se passerait jamais rien, elle devait arrêter d'avoir des pensées affectives.


- PIIIIIIII !

Sonate s'arrêta net devant deux personnes, battant des ailes pour les stopper et les effrayer, Rubis compris rapidement que c'était les voleurs.


" VOUS ! "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas

avatar

Messages : 108
Age : 23

MessageSujet: Re: Petite ronde plus ou moins tranquille   Mar 3 Juil - 1:53

[ Désolé, j'ai franchement pas vu le temps passer, j'ai eu deux grosses semaines o_o' ]

Rubis semblait perturber parce que le blondinet venait de lui dire, il avait fini par faire mouche. Cette petite cheftaine lui cachait bien quelque chose... Et le magicien étant d'une nature plus que curieuse, il allait savoir ce que c'était. Et pas plus tard que maintenant.
Il allait ouvrir la bouche, creuser l'affaire, mais Rubis cassa net son élan d'une seule et unique phrase. Le visage de Roxas déglutit immédiatement, il ne s'attendait pas du tout à se recevoir une remarque pareille à ce moment là. C'était maintenant lui qui avait l'esprit brouillé. Il y a un instant, c'était à peine si elle lui adressait la parole, et maintenant elle lui sortait ça...?
Un étrange sentiment passa dans sa tête, il retrouvait la même chose qu'il avait ressenti la derniere fois qu'il avait passé du temps avec Rubis. Cette sensation... Quelque chose qu'il esseyait de repousser.
Il réfléchissait. Il réfléchissait beaucoups, le Roxas. A un tel point qu'il n'entendut pas le petit piaf piailler. Il n'entendut pas non plus Rubis s'esclamer à la vue des voleur. D'ailleurs, il n'avait même pas vu les voleur. Il leur était carrément fonçer dedans.
Un bruit de fracas retentit alors qu'il tomba lourdement sur les deux pauvres types qui ne comprennaient plus rien à leur vie. Les trois hommes manquèrent d'ailleurs de tomber sur le pauvre Sonate qui continuait à alerter sa maitresse.
Lorsque la poussière eu fini de retomber au sol, Roxas se relevait à peine. Son deuxieme verre de lunette venait de peter, lui aussi.

- Aaaaah saletée !!! Comme si j'avais assez d'argent que pour me permettre de me racheter des nouvelles lunettes... Il se retourna vers les deux hommes qui, toujours abbasourdis, étaient toujours par terre. Vous savez pas faire gaffe ?! On a pas idée de s'arrêter en plein milieu de la route sans prevenir !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis
__
__
avatar

Messages : 736
Age : 24

MessageSujet: Re: Petite ronde plus ou moins tranquille   Mar 3 Juil - 11:56

[ C'est pas grave ! : D ]

Les deux hommes se redressèrent et ne firent même pas attention à la remarque de Roxas, ils le regardaient d'un mauvais oeil, ces mecs là n'avaient pas l'air commode. Alors que Sonate venait de maladroitement voler jusqu’à l'épaule de Rubis, les deux voleurs venaient d'attraper le blondinet par la chemise, l'air menaçant, l'un deux prit la parole en regardant la roussette du coin de l'oeil.

- Bon la p'tite cheftaine, tu fais pas un pas de plus, sinon ton ami va avoir des ennuis...

- Oui... tu sais pas de quoi on est capable !


Elle n'en croyait pas ses oreilles: c'était des menaces! Elle soupira et regarda les deux duirs à cuires, qui au final de silhouettes étaient plutôt frêles.

" Vous êtes sûr que vous tenez bien votre otage... ? "

Elle fit un sourire en coin, elle savait que Roxas allait encore épater la galerie d'un de ses tours de magie..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas

avatar

Messages : 108
Age : 23

MessageSujet: Re: Petite ronde plus ou moins tranquille   Mer 4 Juil - 8:26

- Gloeups ! Fut bien la seule chose qui pu s'echapper du gosier du blondinet lorsqu'une main vint le lui cueillir. Euh... D'accord. Je crois que... Il leva le doigt pour tenter d'intervenir, mais la racaille qui lui servait d'aggresseur se mit à parler (c'est que c'est intelligent ces bestiaux.)

Les petites déblatérations du gentil homme obligea le prestidigitateur à laisser s'echapper un leger rire. C'en était presque mignon, tant de violence en si peu de mot! Dommage pour
les deux mini-caid, leurs tête ne pouvant s'occuper d'une seule chose à la fois, Roxas eu tout le loisir de preparer son petit tour de passe-passe. Comme un as sorti tout droit de sa manche,
le magicien sorti de nulle part un petit batonnet noir et blanc. Batonnet au bout duquel dépassait un petite mèche crépitante. Mèche qui se désagregeaient très vite. Trop vite.
Une violente détonation surprit tout le monde tandis qu'un rideau de fumée se propagea autour des deux imbéciles. Le bruit sourd de l'explosion était d'ailleurs bien trop exageré pour si peu de fumée, mais plus ca tappait à l'oeil, plus c'était cool !!!
Le panache blanc fut à peine dissipé que la vérité frappa le visage des deux pauvres hommes: ils ne tenaient plus qu'une chemise blanche. Et plus le bonhomme qui allait avec.
Logique: celui-ci se tenait assis sur un banc, cinq metres plus loin. Il fouillait un sac.
Le sac de l'agresseur en question, à vrai dire.


- Hmmmm! Comme c'est embêtant. Un porte feuille, une carte, de la nourriture, quelques pieces d'or... Les colliers n'ont pas l'air d'être dans celui-ci...
Il fit mine d'être découragé, la tête baissée et soutenue par une main... Tant pis !!!

Dans une gerbe de flammes, le pauvre sac qui n'avait rien demandé passa d'objet solide à cendres brulantes en l'espace d'une seconde. Fini. Il ne restait plus que le sourire plus que moqueur du magicien qui savait très bien quel allait être la réaction du monsieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis
__
__
avatar

Messages : 736
Age : 24

MessageSujet: Re: Petite ronde plus ou moins tranquille   Dim 29 Juil - 10:17

Rubis echappa un petit rire suite au numéro du magicien Ulmois, elle aimait bien quand elle réussissait a amener la justice dans son village, elle se sentait bien, forte, et enfin à la hauteur de son rôle de chef, elle finit par arrêter de se mettre a l’honneur pour voire la réactions des deux bonhommes.


- MAIS MAIS ??!! Il se joue de nous, regarde Pedro ! REGARDE CE QU’IL A FAIT A MON NOUVEAU SAC A MAIN !

Le voleur aux allures gay se fit frappé par le deuxième, là commençait alors un spectacle comique.

- Mais arrête Manuelo ! Tu vois bien qu’ils se foutent de nous là ? Ce petit magicien va faire les frais de ma colère !!


Il voulu s’approcher de Roxas, laissant son ami derrière lui, un peu sonné par la baffe de ce dernier. Rubis réagit alors assez vite, elle voulait a son tour utiliser ses pouvoirs pour venir en aide au blondinet, la brise qui s’engouffrait dans la rue était nécessaire pour lui faire prendre de la vitesse, ainsi elle se mit a courir très rapidement en direction du voleur et lui enfonça violement son genou en plein dans le ventre. Il fut propulsé quelque mètre en arrière, dans un cri aigu qui rendait a nouveau cette action burlesque.

« Bon… Où ils sont ces bijoux alors ? »

Elle s’approcha près du bonhomme assommé pour lui attraper le bien volé qui dépassait légèrement de sa poche.

« En fait c’était pas compliqué… »

Elle regarda d’un air dépité les deux hommes a terre, terrorisés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas

avatar

Messages : 108
Age : 23

MessageSujet: Re: Petite ronde plus ou moins tranquille   Jeu 16 Aoû - 10:22

Le sourcil du blondinet s'éleva lentement tandis qu'il comprenait peu à peu la nature de ces deux hommes. Ils étaient... Ils étaient...... ESPAGNOL. Oui, des espagnol. Des gitans, bien sur !! Tous des mini-racailles !!!
...
Remarque, Roxas n'en était pas loin, du gitan...
...
C'est donc face à cette nouvelle vérité sur sa propre vie que Roxas se mit à déprimer pendant quelques seconde, la tête basse... Il ne manquait plus que le corbeau en fond sonore pour en faire une parfaite scène de manga japonais !!!!
Ce cours moment de profonde solitude fut pourtant interrompue lorsque l'un des deux gay gitan se mit en quète de revanche. Roxas leva les yeux vers l'ombre imposante de celui-ci (car oui, les gay gitans imposant ca existe) et n'eut même pas le temps de réfléchir à un quelconque repli stratégique qu'une violente bourrasque rousse vint lui mettre un coup dans le bide. Strike.
Les cheveux ébourrifés du blond retombèrent dans l'instant qui suivi suite à cette attaque dévastatrice, tandis qu'il se levait pour admirer le magnifique tableau que lui offrait le gitan à moitié mort par terre. (Non je n'ai pas mit gay pour une fois)


-C'est moi ou.... Tu as pris du muscle, depuis la derniere fois? Fini-t-il par lacher en voyant l'état plus qu'instable du pauvre mec au sol. J'crois que tu lui as zigouillé l'estomac. Il se retourna et contempla les jambes de Rubis... Restées normal pour tant. T'as pas l'air d'avoir fait trop de gym pourtant hmmm?

La cheftaine de Sulimo venait de recuperer les bijoux. Et hop là, l'affaire était dans le sac (c'est le cas de le dire huhu). Le prestidigitateur se retourna alors vers les deux copains gays (et un peu gitan) en train de flipper dans leurs baskets par terre et se pencha vers eux.

-
Et je suis aussi capable d'invoquer un dragon d'or magique qui crache du feu par les yeux. D'accooooord? Cette magnifique menace était accentué par l'air plus que menacant que lui donnait sa paire de lunette sans verres.

C'est sur cette belle note que les deux méchants s'en allèrent en hurlant telle des femelettes qui auraient vu un dragon d'or magique qui crache du feu par les yeux. Quelle belle fin !!!!
...
...
Roxas se retourna encore une fois vers Rubis, plein d'entrain. Il se rapprocha d'un pas rapide et déterminé vers elle, le sourire aux lèvres, et lui toucha le front du doigt.


- Boooooooon mademoiselle! Maintenant que l'episode de "Vie trépidante à Sulimo" est terminé, on va pouvoir parler sérieusement non ... ?!! On va pas continuer à se ronchonner dessus longtemps comme ça heiiin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis
__
__
avatar

Messages : 736
Age : 24

MessageSujet: Re: Petite ronde plus ou moins tranquille   Lun 20 Aoû - 5:51

Rubis, de bonne humeur suite à leur action héroïque, regardait avec un regard amusé les deux lourd-eaux prendre la fuite, la Sulimoise avait presque oublier sa petite querelle avec le prestidigitateur qui était devenu son coéquipier l'espace d'un instant.
Mais quand celui dit établi un contact avec elle, la gêne se refit sentir et la colère l'envahit a nouveau, décidément elle détestait le caractère de cet Ulmois! Elle repoussa son doigt d'un geste brusque et le regarda avec un air dépéspéré.


" Tu crois vraiment que ça m'amuse d'agir de la sorte?! "

Elle commençait a reprendre un ton grave et agacé. Perturbé par la scène, Sonate parti vivement dans les rues de Sulimo avec agitation, Rubis le regarda du coin de l'oeil et retourna son regard vers Roxas en fronçant les sourcils.

" J'ai l'impression que tu n'es pas quelqu'un de normal pour moi! "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas

avatar

Messages : 108
Age : 23

MessageSujet: Re: Petite ronde plus ou moins tranquille   Mer 22 Aoû - 9:40

Roxas souriait bêtement en regardant Rubis. Le fait qu'elle prenne son ton agaçé et si froid n'arrivait même pas à lui arracher son sourire... Tant il la trouvait mignonne quand elle ralait ! Haute comme trois pomme avec un air si hargneux... C'en était presque paradoxal.
Pourtant, sa dernière phrase eu pour l'effet de l'intrigué. Le magicien pencha la tête sur le coté, mit ses mains dans ses poches et haussa un sourcil.


- Que je ne suis pas quelqu'un de normal... Pour toi? Son sourire revint alors qu'il redressa sa tête. Ca dépend ce qu'est la notion de normal... Pour toi ! Il laissa son regard se perdre dans le ciel, il n'en avait plus vraiment l'habitude à cause de ses lunettes. Puis il la regarda du coin de l'oeil, avec toujours ce même sourire sinçère. C'est pourtant ce même type bizzare que tu avais l'air de bien apprécier la derniere fois... ! Son sourire disparu brutalement. C'était un air blasé qu'affichait son visage alors. Puis vint l'alcool.

Il laissa un silence passer tandis qu'il la dévisageait maintenant, lui fesant bien comprendre qu'il en avait marre qu'elle lui rale dessus pour une raison si stupide.

- De toute façon, je sais très bien qu'il n'y a pas que ça. Tu n'es pas assez stupide, je pense, que pour raler sur moi à ce point là uniquement à cause de l'alcool. Alors vas-y, arrête de tourner autour du pot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis
__
__
avatar

Messages : 736
Age : 24

MessageSujet: Re: Petite ronde plus ou moins tranquille   Mer 29 Aoû - 0:55

[quote="Rubis"]Elle le regarda d'un air béa, la bouche entre ouverte, et les sourcils relevés, il ne comprenait décidément rien ! En plus il avait le culot de se vanter de l'attrait particulier de la cheftaine pour lui! Ca en était trop, elle ne lui aurait pas remit une claque comme a la dernière soirée pour garder sa fierté, mais sa colère ne fit que s'accroître, d'autant plus qu'elle remarquait le sourire amusé de ce dernier.

" Tu te prends pour qui?! Quand je dis que tu n'es pas quelqu'un de normal pour moi, je parle de ton habitude d'idiot! J'ai... J'ai eu le malheur de croire que tu te donnait un genre, que tu te cachait derrière cet air dragueur mais qu'en réalité tu t'attachai aux gens... J'ai cru qu'on pouvait devenir amis..."

Elle laissa échapper un soupir avant de continuer, elle ne savait pas si " amis " était le bon terme, en fait cela semblait faux mais elle n'avait jamais prit vraiment le temps de réfléchir sur l'énigme " Roxas ".

" Mais en fait t'es pas si énigmatique. J'ai bien vu a la soirée a Wilwar que tu avais oublié mon prénom et que tu revenais vers moi avec ton air charmeur, peut être qu'au final c'est moi qui suis naïve, j'aurais dut suivre ma première pensée dès le début. Je ne sais même pas pourquoi ça me vexe autant... mais j'ai l'impression que tu joue un jeu avec moi... "

Elle finit son récit en fermant doucement les yeux, un soupir par dessus l'épaule, elle venait de se mettre dans la tête qu'elle ne devait plus rien attendre de lui, elle ne voulait plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas

avatar

Messages : 108
Age : 23

MessageSujet: Re: Petite ronde plus ou moins tranquille   Sam 1 Déc - 11:47

Roxas aggripa de sa main son visage et le serra tellement fort qu'il en eu presque mal. Néamoins, le sentiment de rage qu'il emmagasinait et retenait tout au fond de lui semblant lui faire oublier cette douleur.

- JE-NE-JOUE-PAS-UN-JEU !!! Finit-il par cracher en lachant son visage. Cette situation et surtout ce malentendu avait fini par avoir raison de ses nerfs. Tu ne comprends donc pas que ce n'est pas avec toi que je joue mais bien l'inverse ?!!

Les passants autour d'eux les regardaient bizzarement. Surtout Roxas à vrai dire, car c'est bien lui qui venait de crier. Mais aussi et surtout car... Des crépitements accompagnés de petites étincelles parcouraient son corps... ?!

- Ca fait des mois et des mois que je suis obligé de me montrer sous mon meilleur jour! Toujours devoir faire sourire, toujours devoir éblouir mais surtout toujours devoir SURVIVRE ! Il serra les poings en détournant le regard de Rubis. Mes beaux airs, mes belles paroles, tout ça n'est qu'une illusion de plus parmi toutes celles que je pratique à longueur de journées ! Mais si je ne le fesais pas, ma grande, tu sais ce qui se passerai ?!

Un bruit sourd se fit peu à peu entendre. Comme si quelque chose était sur le point d'imploser.

- Eh bien je crèverai !!! Purement, simplement! Parce que je ne sais rien faire d'autre que ça, Rubis! Mentir aux gens, leur faire croire tout et n'importe quoi dans l'unique but de gagner du fric qui me permettra de bouffer un peu! Ca va bientot faire deux ans que je n'ai plus eu la moindre veritable relation sociale avec quelqu'un sans qu'il n'y ai un autre but que de se faire des amis derrière!

Le pauvre homme ne s'en rendait pas compte alors qu'il s'emportait, mais son bras droit était maintenant parcouru de quelques éclairs qui illuminait les environs sous les yeux médusés des badaux.

- ... Jusqu'à notre fameuse rencontre, Rubis! Pour une raison qui m'echappe encore, avec toi, c'était différent! Dès le départ, lorsque je t'ai parlé, ce n'était pas avec pour but de te soutirer du fric -et pourtant j'aurai pu vu le fric que ton boulot doit te rapporter! Alors oui c'est vrai que je suis du genre à bien aimer les filles, oui je joue continuellement un jeu avec tout le monde, oui c'est vrai que j'ai peut-être gaffé à cette fameuse soirée... MAIS JE NE LAISSERAI PAS UN STUPIDE MALENTENDU RUINER CETTE RELATION QUE J'AI AVEC TOI !!!

Et comme pour joindre le geste à la parole, il fit un large mouvement horizontal du bras comme pour balayer toute la colère qu'il avait emmagasiné jusque là.
... Ce fut à ce moment là qu'il se rendut compte de ce qu'il y avait au bout de ce fameux bras. Trop tard pourtant. Un énorme grondement résonna dans toute la ville alors que la foudre elle même s'échappa du bras de Roxas, réduisit en poussière sa manche droite, dechiqueta sa peau et fila droit dans un batiment qui explosa sur le coup. Le batiment, touché au mauvais endroit, tomba rapidement en ruine en s'effondra sur lui même.

Long, très long silence.


- ... Qu.... Heiiiiiiiin ?!!!! Fit Roxas en regardant son bras en sang puis les ruines du magasin l'un après l'autre. ... J... Je...?

L'éclair en lui même n'était pas si gros que ça, mais il suffit de peu pour que la foudre elle-même soit destructrice.
La foule de gens qui peuplait la rue se mit alors lentement à reculer tout en fixant le fauteur de trouble de leurs enormes yeux.
Qu'est ce qu'il venait de faire... ?!



[ Bam j'étais inspiré là *sors* ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis
__
__
avatar

Messages : 736
Age : 24

MessageSujet: Re: Petite ronde plus ou moins tranquille   Mar 4 Déc - 11:14

Les paroles de Roxas tranchaient Rubis, cette colère et ces aveux lui donnait un goût étrange. Elle sentait la rage de son ami et surtout elle sentait a quel point cette déclaration prenait de l'importance pour lui. Elle écarquillait les yeux, mêlée de terreur et de compassion, elle ne savait pas comment agir. Elle n'avait jamais vu quelqu'un se mettre dans cet état, a par son père.

Ses mains tremblait et son coeur s'emballait, elle voyait a travers les yeux du blondinet la souffrance auquel il faisait face chaque jour. Elle s'en voulait a la fois de n'avoir pas compris, mais ne savait plus où se mettre. Sa relation avec ce garçon devenait si compliquée, tantôt hystérique, tantôt tendre... Elle se sentait lié a lui d'une manière particulière mais à ce moment là elle ne sentait plus en elle que de la frayeur, malgré ses mots à son égard, elle ne pouvait s'empêcher de trembloter.

Et le pire n'était pas encore arrivé, la tension était electrique, réellement. Tout ça se passa si vite, en quelques seconde, elle voyait tout autour d'elle s'éffondrait, et à ce moment là c'est comme si le garçon en face d'elle venait de lui arracher une partie d'elle. Son village. Elle commençait a peine a se faire apprecier comme nouvelle chef, elle venait a peine de prendre ses responsabilité... Et là, le garçon qui hantait ses pensées d'ambiguité venait de tout réduire en cendre. La brise habituelle de Sulimo transportait les cendres du bâtiment vers Rubis.
Alors qu'elle réalisa tout ça, tout était déjà a terre, détruit, des passants partaient effrayé, d'autre avaient été blessé par des éffrondrements et avaient des blessures visibles. Elle se laissa tomber par terre, les yeux rempli de folie et de chagrin, elle attrapa le sol, elle le griffa même, elle ne se sentait plus elle même, elle frappa un grand coup contre le sol. La rage, la haine, et surtout elle sentait la foule qui posait des regards effrayé sur Roxas puis déçu envers leur cheftaine. Elle n'arrivait plus a reprendre ses esprits, pour elle : elle avait merdé.


" P... Pourquoi..."

Ses cheveux cachaient encore son visage et elle tremblait au sol en s'aggripant de toute force au pavé. Ses muscles se bandaient, elle ne tenait plus en place, sa folie ne faisait que s'accroître, elle avait une posture animale, elle ne répondait plus de son humanité.

" POURQUOI TU AS FAIS CA A MON VILLAGE ?! "

D'un seul coup, dans ce cri de rage, elle se redressa directement et utilisa la brise, et, au milieu des cendres de sa fierté, fonça vers le blondinet en surfant sur le vent pour lui donner un violant et rapide coup de genou au visage.

" JE NE LAISSERAI PERSONNE DETRUIRE CE QUE MA FAMILLE A BÂTI! "

Elle se reposa au sol, en position de défense, halletant comme un monstre. Les passants étaient a la fois choqué, étonné mais elle savait qu'aujourd'hui elle prouvait face à tous qu'elle serait à jamais là pour eux. Bien que l'ambiance était remplie de terreur, et que le sang de Roxas s'était répendu à terre, aujourd'hui marquait une nouvelle ère dans la façon de gouverner de Rubis, malgré toute l'affection qu'elle avait pour Roxas, toucher a Sulimo serait sâlir l'honneur de son défunt père. Et ça, elle ne pouvait le pardonner.

[ moi aussi tiens... sans rancune ! : D ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas

avatar

Messages : 108
Age : 23

MessageSujet: Re: Petite ronde plus ou moins tranquille   Ven 7 Déc - 9:21

[100eme message 8DDDDD]


Roxas n'y comprenait rien.
Ses yeux ronds fixaient son bras droit dont la manche de chemise n'avait pas survécu. De nombreuses traces de brulures et de sang filaient le long de son bras, comme si on venait de le charcuter. Mais qu'est ce qu'il venait d'arriver là ?!

- P... Pourquoi ... POURQUOI TU AS FAIS CA A MON VILLAGE?


Il n'écouta même pas ce que lui disait Rubis, il ne fit pas attention non plus aux nombreux cris des badaux et à leur va et vient. A vrai dire, il n'entendait rien: un enorme bruit sourd résonnait dans toute sa tête
et lui perforait les tympans. De sa main libre, il secoua vivement son oreille comme si ca pouvait arranger quelque chose. Le coup de tonnere, émanant de lui en fait, venait de perturber son systeme auditif. Un peu comme après une explosion en somme.

- JE NE LAISSERAI PERSONNE DETRUIRE CE QUE MA FAMILLE A BÂTI!

Roxas n'eut même pas le temps de réagir, de comprendre, ou même de penser. Le genoux que le gay gitan s'était prit , il y a quelques instants, venait à présent se loger en plein dans sa tronche.
Vol plané.
Le blond vola entre trois inconnus qui s'écartèrent vivement et fini sa course en mordant la poussière. Il glissa sur quelques metres avant d'enfin être stoppé. Un calme plat regna dans la ruelle.

Roxas fini par dresser une main qu'il applatit sur le sol pour se relever. Lentement mais surement, le garçon se releva tant bien que mal avec l'aide de son unique main valide. La douleur se fesait sentir.
Enfin debout, le blond approcha son doigt de son visage pour s'assurer que ses lunettes étaient intactes... Et se rappela qu'elles s'étaient déja faites défonçer par deux fois cette semaine. Bon, au moin, elles étaient "sauvé" pour cette fois.
Le magicien cracha alors une légère gerbe de sang par terre et frotta sa pauvre machoire qui avait prit cher encore une fois.
Son regard se balada alors... D'abord entre les passants, qui le regardaient tous comme un monstre sanguinaire digne d'être envoyé au buché. Puis, à ce fameux bâtiment en ruine dans lequel plusieurs villageois s'étaient déja engouffré pour secourir les victime. Et enfin Rubis, qui elle aussi, lui lançait sans doute l'un des regards les plus haineux qu'il ai pu vu de sa voir. Un regard semblable à celui de sa soeur, à vrai dire.


- Très bien... Finit enfin par dire Roxas alors que son visage était maintenant innondé de larmes. ALLEZ TOUS CREVER !!! Il pointa alors l'assemblée du doigt. Vous tous, toi, ton foutu village et le reste de Hens!! Je vous hais, je vous deteste, je vous EXECRE, je ...

Une nouvelle étincelle jaillit du doigt de Roxas qui ramena son bras immédiatement vers lui pour empêcher un nouveau désastre. Il força à lever son second bas maintenant estropié malgré la douleur, le second aussi, et regarda ses dit membres en reprenant son souffle.

- Mais qu'est ce que c'est que ce truc ... ?!! Il serra les dents puis releva la tête vers Rubis en fronçant les sourcils, voyant toujours cette même expression sur son visage. Toi qui pensait que j'étais comme les autres... Au final, c'est toi qui l'est. Tu ne te fies qu'aux apparence, tu ne cherches pas plus loin. Tu me regardes comme les autres ...! ET TU OSES M'ENGUEULER ?!! T... Tu... Je...! Raaah !

Roxas n'était plus dans son état normal. Chamboulé par tout ces evenements, pas tout ces changements, sont esprit n'y voyait plus rien.
Il tourna les talons, ne supportant même plus la vue de tout ces gens en train de le regarder comme un parasite, le vilain petit canard, comme une erreur à corriger. Comme tout ces anariens, comme sa famille. Il bouscula quelques personnes pour se frayer un chemin et quitter ce village où, ici non plus, l'on ne voulait pas de lui. Voilà ce qu'il pensait.
Oui, c'était bien un véritable complexe qui habitait le magicien. Un complexe qu'il avait enfui au plus profond de lui pour le cacher à tous, mais aussi et surtout à lui même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis
__
__
avatar

Messages : 736
Age : 24

MessageSujet: Re: Petite ronde plus ou moins tranquille   Sam 8 Déc - 2:34

Rubis avait écouté les plaintes et pensées haineuses de Roxas sans broncher. Elle avait son avi sur la chose de son côté et savait qu'il se trompait jusqu'au bout des ongles. Mais de l'autre, ce qu'il lui avait dit lui avait fait mal au coeur. Elle savait qu'elle aurait eu envie que ça se passe autrement, elle aurait eu envie de pouvoir le comprendre et lui parler de sa souffrance sans que ça en devienne un querelle incroyablement violente dont tout son village ai été témoin.
Mais Rubis aussi avait son petit complexe, celui de ne pas être a la hauteur devant toute sa patrie, celui de décevoir, celui de ne pas être assez forte. Ce qu'elle avait combattu aujourd'hui. Elle regarda le blondinet fendre la foule, elle voulait partir a sa poursuite, s'excuser mais elle savait qu'aux yeux des villageois elle serait complètement ridicule. Elle sera les poings et regarda le sol, elle sentait les larmes venir, elle se retenais... sans succès... Elle pleurait a chaude larme, sans bruit, juste en tremblant et personne ne pouvait réellement le percevoir car ses cheveux cachait son visage.
Elle était coincée entre ses sentiments et ses responsabilités. Elle savait maintenant que tout ce qu'elle pensait de lui, elle ne pourrait jamais lui dire. Elle aurait simplement voulu lui dire qu'il était exceptionnel mais maintenant, c'était fini. Elle s'empressa de refouler ses pensées, elle ne voulait plus que ça sorte.

Une fois Roxas hors de vue, elle se ressaisit, essuya ses larmes et porta son aide aux victimes, alors que les secours arrivaient également, cette terrible après midi de Sulimo ne serai bientôt qu'un vieux souvenir. Tel était le destin d'une cheftaine. Elle apprenait aujourd'hui que le village devait passer avant tout. Même avant l'amour.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite ronde plus ou moins tranquille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite ronde plus ou moins tranquille
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» dalia harrison ø ex-petite amie (cher llyod) - réservée.
» Petite balade tranquille...
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hens :: Sulimo :: Rues du Village-
Sauter vers: