AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Nouveaux horizons.

Aller en bas 
AuteurMessage
Faine
Wilwar
Wilwar
avatar

Messages : 53

MessageSujet: Nouveaux horizons.   Ven 20 Avr - 11:51

Faine avait par habitude de se promener en forêt, seulement en forêt. Mais aujourd'hui, cela l'étouffait. Elle avait besoin d'espace, et d'un horizon nouveau. En effet, elle se décida enfin à changer, à s'ouvrir à plus qu'un univers d'esprit et d'histoires bizarres. La nuit dernière avait été dure, un ancien esprit lui avait pris la tête, et l'avait laissé partir après l'avoir épuisé au possible. Elle avait marché, encore et toujours, jusqu'à oublier ce sentiment d'effrois qui la saisissait au son qu'il avait laissé dans sa tête. Puis, elle était arrivé là. Devant une plage magnifique, calme et sereine, exactement ce qu'il lui fallait en faite.
Elle se déchaussa doucement, pris ses chaussure à la main et continua sa lancée. L'air frais du matin, lui rappelait qu'elle était dans la réalité. Un monde qu'elle chérissait tant par moment, et dont parfois elle voulait se détacher. Mais ce qui comptait était aujourd'hui, et ce qu'elle voulait en faire.

* Oui, qu'est-ce tu veux en faire ein ? Souvent ces petites phrases ironiques jaillissait de son cerveau. Elle ne savait plus très bien si c'était elle ou non, qui parlait.

Elle s'écroula dans le sable, sans autre motif que ces jambes ne la portaient plus. Elle tremblait ni de froid, ni de fatigue mais parce qu'elle ne savait plus quoi pensé. Voilà que ça recommençait. Elle ne pouvait contrôler, ce qu'on pourrait qualifier de crise existentielle. Elle serait les poings, fixait la mer et attendait que ça passe.

Mais ça ne passait pas. Il lui fallait peut-être un bain dans cette mer gelée se dit-elle ? Ou alors, elle devrait s'enterrer dans le sable. Ou bien même... en faite, des tonnes d'idée lui traversaient la tête quand elle entendit quelqu'un dire bonjour ou quelque chose dans son dos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alisone
ooo
ooo
avatar

Messages : 55
Age : 24

MessageSujet: Re: Nouveaux horizons.   Ven 20 Avr - 13:20

De l'air, bon sang, de L'AIR !!!
Alisone n'en pouvait plus. Cette semaine avait été épuisante du début à la fin. Il y avait d'abord eu cette histoire à Wilwar qui avait fini par l'envoyer à l'hopital, après ça elle s'était fait sermonné par ses parents qui l'ont renvoyé au boulot directement sans même lui accorder la moindre convalescence... Et seulement armée d'une béquille pour remplacer sa jambe estropié. Comme par hasard il y avait plein de problèmes en ville et... Oooh, bref !!! Rien que d'y repenser, Alisone avait envie d'exploser la tête de quelqu'un. Au sens propre.
C'est pour ça qu'elle s'était barrée. Loin. En train. Sans prevenir personne en plus, pour pas changer. Après ça, elle avait tout bonnement marché et s'était retrouvé ici, sur la plage. Alors certe ce n'était pas l'endroit le plus approprié pour une femme en béquille, mais pour ne pas changer, elle n'avait rien à cirrer.

Oui mais seulement voilà. Le paysage de la magnifique mer qui entourait les îles de Hens comportait un parasite. Là, juste en façe d'elle, une fille. Tsss, evidement, pour pas changer, toujours un truc pour tout gacher !!!
Alisone allait s'en aller directement pour se trouver un coin où on lui ficherait la paix, mais elle resta soudain figé. Cette demoiselle là-bas dégageait quelque chose de fort qui lui donnait un drole d'air de déja vu. Elle pencha la tête sur le coté, comme pour mieu voir le visage de l'inconnu, mais d'ici, elle ne voyait rien.
Elle hésita un instant, mais la curiosité était plus forte que la flemme de se trainner jusqu'à cette dite jeune femme. Et ce fut non sans mal qu'elle avala les mètres qui les séparait.
Et là...


- Bon sang, j'en étais sur !!! Lacha Alisone plus fort qu'elle l'aurait cru. La cheftaine de Wilwar, sur les centaines de personnes peuplant ce pays, il n'y avait bien sur que toi sur qui je pouvais tomber...

Decidement, cette semaine ne finirait JAMAIS. Car vu ce qu'elle avait fait à Wilwar, la discussion qui allait suivre n'allait sans doute pas être très joyeuse.

_________________


Un grand, très grand merci à Loghein
pour ce superbe dessin !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faine
Wilwar
Wilwar
avatar

Messages : 53

MessageSujet: Re: Nouveaux horizons.   Ven 20 Avr - 13:35

Il y avait bel et bien quelqu'un derrière son dos. Au début, elle hésita à se retourner, surtout avec la remarque de l'inconnu, qui paraissait peu engageante. Néanmoins, la curiosité étant un trop grand défaut, elle ne tient plus longtemps et fis face à la personne. Elle tomba nez à nez avec un visage qu'elle connaissait... Tiens que faisait Alisone si loin de chez elle ? Et en plus, elle n'avait pas l'air très contente. Elle se releva donc doucement, enleva rapidement le sable qui avait coller à ses fesses.

" Alisone, chef de Anar. Est-ce moi, ou ma présence te fais... chier ? " Si Faine, avait bien appris un truc lors de sa première rencontre avec les chefs, c'est que Alisone avait un caractère plus que trempé, donc pourquoi ranger sa franchise.

Elle se rappela ensuite, l'incident dont elle avait entendu parler quelque jours plutôt sur un des jardins de Wilwar. Et on lui avait dit que ça devait être Alison suite aux plaintes et description obtenue. N'empêche que, les on avait dit, laissais Faine de marbre. Elle preferait le découvrir de elle même, et décida donc de prendre les devant encore une fois, avec un trop plein de franchise :

" Au faite, tu aurais des informations sur le sacage du jardin de Wilwar ? Parce que cette affaire m'ennuis quand à nos rapports. "

Maintenant, elle était face à Alisone, avait la vague idée en tête. Elle la regardait de haut en bas, pour essayer de ne pas la juger mais tout venait à elle. Cette fille par la premiere apparence faisait allumeuse ou capricieuse. Elle se dit qu'elle ne s'entendrait pas avec elle surement. Ce qui ne l'empecha pas d'avoir toutes les bonnes manières du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alisone
ooo
ooo
avatar

Messages : 55
Age : 24

MessageSujet: Re: Nouveaux horizons.   Ven 20 Avr - 13:50

Alisone, elle aussi, regardait de haut en bas la jeune femme qui se tenait bien droite devant elle. Non pas qu'elle voulait la sonder ou quoi que ce soit, elle voulait juste se remettre en tête l'apparence de la jeune femme qu'elle n'avait plus revu depuis... Pfff, longtemps quoi. La question qui sortit de la bouche de la cheftaine de Wilwar ne pu empêcher un certain rictus ironique d'apparaitre sur le visage de l'Anarienne. Elle ne prit même pas la peine de répondre à la question. De toute façon, la question qu'elle attendait ne tarda pas à tomber: les fameux jardins de Wilwar.
Cette affaire commençait légèrement à l'ennerver. Légèrement.
...
Elle serra le poing pour réprimer une de ces fameuses envie (ou pulsions?) de relacher toute sa nervosité dans un coup bien plaçé, souffla un grand coup, et lacha d'un ton froid:


- Dis toi que j'ai débarassé ton village d'un pervers alcoolique. Pour de bon à mon avis.
Elle poussa un long soupir, comme si le fait de repenser à cette journée à la fois horrible mais très spéciale la fatiguait déja. On obtient pas ce que l'on veut sans sacrifice, hmmm?

Elle la regarda fixement, droit dans les yeux maintenant. LA, elle la sondait. Car si il était vrai que ces deux là s'étaient déja rencontrés auparavant, Alisone n'avait même pas pris la peine de s'interesser ne fut ce qu'un peu aux trois autres chefs. Elle était suffisament énnervée d'avoir été mise au poste de chef comme ça subitement.

- Nos rapports... C'est drole que tu dises ça, car je pense que ca devrait plutot être à moi de sortir cette phrase non? C'est pas comme si c'est toi qui m'avait attaqué.

_________________


Un grand, très grand merci à Loghein
pour ce superbe dessin !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faine
Wilwar
Wilwar
avatar

Messages : 53

MessageSujet: Re: Nouveaux horizons.   Ven 20 Avr - 23:01

Si Faine avait un doute quand au caractère de Alisone, il s'envola tout de suite. Ce côté anarien qui donnait un tempérament de feu à la jeune femme, la fit rire intérieurement. Pourquoi s'étonnait-elle de cette histoire de jardin au final ? Non pas que le faite qu'il soit détruit l'enthousiasmait, c'était plutôt le principe d'agir par coup de tête dans un village qui n'était pas le sien, qui l'intriguait. Et l'absence d'excuse ou même de remord de saccager un lieu de repos, titillait son apparence calme. C'est pourquoi, elle se rassit gentillement, laissant une place à Alisone si elle le souhaitait. Puis quand elle se fut bien installée, elle se décida à répondre d'une manière nullement particulière.

code secret de la première Sunny Gazette : 81452


" Je ne remets pas ton geste en question puisque je n'étais pas présente. Mais je trouve que quand l'on met sans dessus dessous un lieu qui ne nous appartient pas, la politesse veut qu'on s'en excuse au près de ces propriétaires. Voir même on répare. Cependant, ça on peut l'oublier. "

Elle observa la fille qui lui faisait face et qui lui paraissait amère dans ces propos. Elle fit alors sa remarque plus bas, pour voir si on interlocutrice l'écoutait réellement.

" Quand à faire des sacrifices, je pense qu'on sait toutes les deux ce que cela signifie. C'est pour ça qu'on ne devrait pas en imposer aux autres. "

Le regard qu'elle subissait ne la gênait nullement, au contraire, elle preferait capter l'attention d'Alisone. Elle se demandait ce qui pouvait bien se passer dans sa tête. Si elle avait du avoir le choix de son pouvoir, elle aurait préféré un contact particulier avec les esprits humains. Quoi que...

" Non, juste que cette histoire à l'air de faire des tensions pour rien. Et quand je dis ça, c'est parce que je n'ai pas l'impression qu'on est de rapport de base. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alisone
ooo
ooo
avatar

Messages : 55
Age : 24

MessageSujet: Re: Nouveaux horizons.   Ven 20 Avr - 23:58

L'attitude de cette fille la perturbait. Fortement d'ailleurs.
Elle l'avait déja remarqué au fameux conseil, mais cette wilwarienne possèdait un calme incroyable. Ou du moin celle-ci ne laissait rien transparaitre comme émotions négatives. Comme en ce moment d'ailleurs. Parce que même si les phrases qu'elle profèrait était sous le ton des reproches, il n'y avait aucune aggressivité dans sa façon de parler
Et oui, ca l'énnervait, la cheftaine d'Anar. Parce que son petit jeu favori était d'ennerver les gens, les pousser à bout. Mais là, elle savait très bien qu'elle n'y arriverai pas et donc, cela ne rimait à rien. C'est pourquoi elle haussa les yeux au ciel d'un air blasé. Elle n'allait pas pouvoir se defouler non plus aujourd'hui.


- Tsss! Tu tiens donc tant que ça à ton village? Elle regarda l'horizon de ses yeux blancs. Au loin, on pouvait apercevoir les "Montagnes Imposantes" où se situait le village d'Anar. Son visage se ferma. Anar pourrait être rayée de la carte dans l'instant même que j'en aurai rien à battre personellement. Au contraire.

Puis, son regard se retourna vers Faine qui s'était rassise. Elle venait de dire quelque chose à voix basse à peine audible, mais qu'Alisone entendut pourtant. Celle-ci leva un sourcil, puis ne pu s'empêcher de lancer un ricannement empli d'ironie.

- "Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse", hein! Cette phrase me fait bien rire. Je passe mes journées à essuyer les crasses qu'on me fait. Je vois pas pourquoi je me gênerai d'en faire aussi, comme la totalité des gens de ce monde au final !


Elle voulut s'avancer vers la mer mais... Sa bequille s'était enfonçée dans le sable. Sa main vint se plancer sur son visage, éttoufant un grognement qui signifiait que si elle ne se calmait pas cette foutue bequille allait finir en compote.
Elle se laissa alors brusquement tombé aux cotés de Faine, décidant ainsi de laisser la "vie" sauve à la béquille pour quelques minutes encore.

-
Tant pis, la prochaine fois que je passerai par chez toi, je laisserai ce genre de mec courrir. Qui sais, il aurait p'têtre été violer une ou deux filles dans un bar juste après vu son état! Autant laisser ce genre de types s'amuser, hm!

Elle dramatisait tout, c'était clair. Mais elle ne pouvait pas s'en empêcher. Sa vie à la base n'était déja pas un cadeau, mais alors en plus cette semaine c'était le topo.

-
Des rapports de bases... C'est sans doute un peu normal étant donné que je n'ai jamais esseyé d'en avoir avec les autres village. Remarque, les autres chefs n'ont jamais vraiment voulu entrer en contact avec moi non plus... Va savoir pourquoi, hein !!

Sa dernière phrase était bien sur tout aussi sarcastique que les précédentes. Elle savait très bien que personne ne pouvait la piffer dans les hautes sphères de Hens. Tout le monde s'éttonait encore qu'elle soit au poste de cheftaine (elle y comprise), mais étant donné que personne ne pouvait prendre le relais, on était bien obligé de la garder.

_________________


Un grand, très grand merci à Loghein
pour ce superbe dessin !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faine
Wilwar
Wilwar
avatar

Messages : 53

MessageSujet: Re: Nouveaux horizons.   Sam 21 Avr - 1:32

Elle se demandait ce que ça donnerait si jamais, elle jouait au même jeu que la cheftaine d'Anar. Ca aurait pu être drôle, mais elle savait aussi que parfois on allait trop loin pour ne pas pouvoir retourner en arrière, donc elle préféra continuer son rôle habituelle. Lorsqu'elle sortie sa phrase choc, Faine fut quelque peu étonné. Car tout d'un coup, elle eu l'image de Wilwar n'existant plus. Que deviendrait-elle ? Est-ce qu'elle pourrait continuer ? Puis, un sentiment de tristesse la parcouru. Il y avait un désespoir cachée qui émanait de la blondinette, quelque chose de pas claire mais qui donnait envie de la consoler.

" Oui. J'y tiens. J'ai appris à le connaître et à l'apprécier. Maintenant, il fait parti de ma vie. Tu dis ça, parce que tu n'accepte pas ton village ? Tu prends tout de travers ou à contre sens, c'est dur de pouvoir apprécier quelque chose ainsi. Et c'est dommage pour toi aussi, ça te faciliterait la vie. "

Faine ramassait le sable dans ces mains et le laissait filer. Le temps coulait aussi vite, et se dire qu'on pouvait le passer à detester sa vie, ne servait-il pas à rien de le vivre ? Néanmoins, elle aimait bien ce côté rebelle qu'inspirait Alisone. Elle voulait de l'air frais, en voilà !

" Parce que si tout le monde raisonne comme toi, ça veut dire que tout le monde vivra sous la crasse. Si personne prends les devant pour montrer l'exemple, si tu respectes pas les gens, c'est normal que eux non plus n'ai pas cette envie."

Et c'est là, qu'elle remarqua sa béquille jusque là, elle ne l'avait pas vu. Même en y repensant à la réunion non plus, elle n'avait pas fait attention. Que s'était-il passé ? Elle n'osait pas demander, vu que ce sujet devait être sensible. Puis, elle tiqua sur la remarque.

" Tu sais, la justice est faite à Wilwar. Tu ne le vois pas, parce que tu ne la cherches pas. Ne me regarde pas ainsi, mais c'est la nature qui prends ces droits. Et oui, malheureusement il y a des fous qu'on arrêtera pas sur méfaits. Il n'empêche qu'en agissant ainsi, tu l'as peut-être poussé à se venger plus tard sur les jeunes filles puisqu'il sera sûrement extrêmement froissé dans sa fierté ! Donc as-tu aidé Wilwar ou n'as-tu fait que croître le mal qu'il habitait ? " Elle se mit à rire devant la tête de Alisone. " Je t'avoue qu'en faite, je l'aurais peut-être aussi terrassé. Mais Alisone, si tu permets ta vision des choses est trop étroite. "

Elle avait perdu son fil de pensée d'un coup. L'arbre reprenait un peu de pouvoir sur elle. Des coups retentissaient dans sa tête. Une douleur. Oui, en effet les points de vue étaient très important pour Faine, sinon comment accepter des sensations.

" J'aime bien cette remarque, qui donne l'impression que tu sais déjà la réponse. Je dirais même que c'est pas une impression. Et tu sais, à moins que Svenn et Rubis ont un contact ensemble, ceci est la même pour tous. Je pense qu'il faudrait y remédier. Mais ça c'est un autre problème. Et tu sais, Alisone, tu me fais rire. Te connaître me ferait plaisir. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alisone
ooo
ooo
avatar

Messages : 55
Age : 24

MessageSujet: Re: Nouveaux horizons.   Sam 21 Avr - 2:34

Alisone écouta chacuns des mots dont la Wilwarienne lui fesait part en restant étrangement calme. Etait-ce justement la zenitude de cette dernière qui était contagieuse ou alors la fatigue morale qui rongeait le cerveau d'Alisone? Cette question, elle n'en aura jamais trouvé la réponse ce jour là. Mais après tout, ce n'était pas si important.
Parce que le pire, c'était que le moindre de ces propos était à la fois directe mais surtout effroyablement vrai. C'était sans doute pour ça qu'Alisone n'avait même pas envie de jouer ce petit jeu de femme capricieuse dont elle endossait le costume jour après jour.
C'est bien clair, cette fille venait de lire en elle comme dans un livre. Au bout de cinq minutes.


- Ce n'est pas moi qui n'accepte pas le village. C'est le village lui même qui ne m'a JAMAIS accepté. Fini par lacher Alisone en enlevant son gant droit pour fixer sa main brulée. Je n'aurai jamais du être cheftaine, on m'a utilisé comme un misérable bouche-trou parce que celui qui devait le devenir s'est barré comme un couard. Personne n'a jamais voulu de moi comme cheftaine, absolument personne. Et je n'ai jamais voulu de ce foutu village non plus.

Ses yeux n'avaient toujours pas quitté son membre carbonisé du regard. Pour tout dire, ce n'était pas spécialement sa main qu'elle observait, mais plutot elle-même dans sa globalité.

-
Il fut un temps ou je pensais pareil. Il fut un temps où je fesais tout pour qu'on m'accepte comme j'étais. Et puis un jour, j'ai compris que tout ce que je fesais ne rimait à rien parce que malgré que je mette tout mon coeur à être bonne aux yeux des gens, eux n'avaient pas l'intention de me voir autrement qu'une... Bombe humaine. Elle finit par remettre d'un geste brusque sa main sous son gant, comme si elle était soudainement dégouté de se voir comme elle était vraiment. Conclusion de l'histoire: si il n'y a qu'une seule personne qui se bouge pour les autres, elle se fait pigeonner et EN PLUS elle a fait tout ça pour rien. Voilà pourquoi je ne dois plus aucun respect à personne vu que de toute façon y aura jamais personne pour m'en redonner !!!

Et elle arracha d'un geste brusque la béquille enfonçée dans le sable, avant de l'envoyer valser dans la flotte.
Geste qu'elle regretta immédiatement après l'avoir provoqué. Le voyage de retour promettait d'être long.
Pendant cette petite crise hystérique passagère, Faine avait continué à parler et mentionnait à nouveau la petite "entrevue" qu'Alisone avait eu avec l'ivrogne d'il y a six jours. Evidement, le sujet devait revenir sur le tapis... ! Mais bref, Alisone ecouta ce que la cheftaine avait à dire vu que c'était sans doute la seule chose interessante qu'elle avait entendu ces derniers jours. Elle haussa quand même un sourcil lorsqu'elle au fini. Sa version de l'histoire la troublait... Car elle n'aurait jamais pensé à un truc pareil. Son visage se déglutit quelques secondes, alors qu'elle commençait ENFIN à se rendre compte peu à peu qu'elle avait PEUT-ËTRE fait une connerie. Peut-être.
Elle secoua pourtant la tête, retrouvant brutalement son air sérieux et impassible.


- ... Ce type, je l'ai envoyé à l'hopital pour au moin quelques mois vu l'état dans lequel je l'ai laissé. Elle réfléchit quelques seconde, les yeux perdus dans le vide. Il n'y a pas trente six hopitaux à Wilwar. Je peux encore le retrouver et achever le boulot.

Elle avait sorti cette phrase d'un ton absolument froid mais surtout... Elle le pensait vraiment. C'est clair et net, elle n'aurait pas hésité un instant à retrouver ce type pour lui arracher toute possibilité de faire du mal à qui que ce soit. Surtout si c'était par sa faute. Elle pourrait même se lever maintenant pour y aller si il le fallait... !
Alisone fut alors brutalement tirré de son idée de meurtre alors que venait de véritablement comprendre ce que Faine avait fini par lui sortir. La toute dernière phrase.


- Qu... Quoi? Souffla Alisone en tournant brusquement la tête vers sa collegue. Te faire... plaisir?

Alors là, Alisone ne savait pas du tout quel tête elle était en train de faire, mais ce dont elle était sur, c'est qu'elle n'arrivait plus à cacher sa surprise. Est ce qu'elle avait vraiment bien entendu? Quelqu'un venait de lui dire qu'elle... L'appreciait? La cheftaine de Wilwar, en plus?!
C'était irréaliste, et elle était persuadé d'avoir mal entendu.

_________________


Un grand, très grand merci à Loghein
pour ce superbe dessin !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faine
Wilwar
Wilwar
avatar

Messages : 53

MessageSujet: Re: Nouveaux horizons.   Dim 22 Avr - 8:35

Faine écoutait attentive quand son coeur se serra à la vue de la main droite d'Alisone. Elle avait du subir une horrible chose pour qu'elle se retrouve dans cet état. Elle enleva vite son regard, se rappelant que cela peut-être gênant voir vexant pour la personne concerné. Et les propos qu'elle disait, lui occupait déjà assez l'esprit. Néanmoins, elle se renseignerait pour mieux la comprendre.

" Je comprends que tu ne sois pas contente d'être à cette place. On nous donne pas la chance, de choisir notre voie. Mais pourquoi, tu n'es pas partie comme ton frère, qu'est-ce qui t'y a empêché ? Pour ma part, si tu es restée, c'est que tu y tiens plus que tu ne le crois. Quand à ce qu'il ne t'accepte pas... Je pense que pour commencer, il ne te connait pas. "

Ces paroles avait plongé sa compagnie dans une contemplation de sa main. Que fallait-il endurer pour cela ? Puis d'un coup, son esprit se demanda si ce n'était pas à cause de son pouvoir ? Elle aussi avait des cicatrices de celui-ci même si ce n'était pas visible. En faite, elle comprit que rencontrer des gens étaient ce qui lui manquait.

" C'est vrai que les gens ont tendance à prendre la gentillesse des autres pour quelque chose de normal, malgré qu'ils ne la retournent pas. Surtout que à ce moment là, tu fais le rôle que tu critiquais avant. Car tout le monde ne mérite peut-être pas ton respect, mais un autre nombre si. Tu as du vivre des choses dures, que je pense pas pouvoir imaginer. Je sais pas comment ça peut atteindre les gens, et cela t'a bien atteint. Mais il faut pas le cacher maintenant, ça fait partie de toi. Et... Je me demandais justement si ta main avait un rapport avec ton pouvoir ? "

Elle assista alors à un lancer de béquille desespérée, qui finit malgré tout dans la mer. Elle voulu se lever pour aller la chercher, mais à peine fit elle un mouvement, qu'on ne la voyait déjà plus. De plus, Alisone n'avait pas bouger. Elle faisait juste une drôle de tête avant de reprendre son attitude précédente.

" Non, merci. On le fera surveiller, mais pas besoin d'arriver aux extrêmes à un homme qui n'a pas encore commis de mal. Et je te vois venir, il pourrait en commettre et on aurait des regrets. Mais qui sommes-nous pour décider du droit de vie ou de mort d'un homme possiblement dangeureux ? Je pense qu'on a le droit de donner une chance en l'esprit humain. "

Voilà l'expression que Faine attendait tant. Elle avait a peu près cerner le personnage que inspirait Alisone. Le jeu auquel elle jouait se dessinait petit à petit. Et ces propos bien que sincère servait aussi à finir cette analyse de la personne. Elle se mit alors à rire, d'un rire joyeux devant l'ahurissement de cette cheftaine.

" Qu'est-ce que tu crois ? Evidemment. Tu n'es peut-être pas la personne la plus attachante au départ. Tu m'as l'air d'avoir un peu, un caractère de ... chieuse sur les bords. Mais sans ça, tu reste quelqu'un d'intéressant, de gentil finalement, et je suis sûre que malgré tes airs, tu ne cherches qu'aider ton village, même si pour ma part, tu devrais t'aider toi même avant. "

Elle se reprit un instant, puis continua un peu gênée.

" Pardonne moi. On se connait pas, et je parle un peu trop franchement. J'ai aussi un caractère de merde, rassure toi ! Voilà, je recommence. Excuse moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alisone
ooo
ooo
avatar

Messages : 55
Age : 24

MessageSujet: Re: Nouveaux horizons.   Mar 24 Avr - 10:08

Son frère...! Son image, rien que son image à l'intérieur de sa tête rendait Alisone nerveuse. Pas une nervosité d'anxieté, oh que non. Une nervosité profondément empetrée de haine. Revoir son visage, ne fut-ce que psychiquement, lui donnait l'irrésistible envie de laisser court à la violence qu'elle retenait en elle.
Elle prit une profonde inspiration. C'était la seule chose qu'elle trouvait pour canaliser cette colère enfouie en elle. De façon très éphèmère, c'est vrai. Mais ca suffisait pour l'instant.


- Tu ne comprends pas, Faine.
Fini-t-elle par souffler en enveloppant ses jambes de ses deux bras, quittant brusquement son air si fier et orgeuilleux. Ma famille est devenue l'unique chose sur laquelle je peux m'appuyer dans ma vie. La seule base "stable" que j'ai. Roxas, mon frère, n'en avait rien à battre d'avoir cette base là étant donné que lui... A toujours vécu une vie normale... Elle laissa passer un silence, comme pour reprendre ses moyens. Roxas savait très bien qu'en refusant de devenir chef, il allait se faire hair par toute la famille. Mais il est quand même parti. Bref, autrement dit, si j'avais refusé le poste, je n'aurais plus rien.

Puis, elle écouta Faine lui parler de ce qu'elle était. Ou plutot, elle l'écouta lire en elle comme si elle avait été sa meilleure amie depuis des années. Attention, il ne fallait pas croire qu'Alisone considérait Faine comme son amie ou je ne sais quoi d'autre. C'était juste une question de... Ressenti. Mais après tout, cette cheftaine devait sans doute avoir le don de bien comprendre l'état d'esprit des gens... Don que peu de personne ne possedait en fin de compte.
Pourtant, malgré le fait que Faine la cernait du tout au tout depuis le départ, il ne fallut qu'une seule phrase de malencontreusement mal placée pour que les nerfs d'Alisone furent piqués à vif.


- "Il ne faut pas la cacher" ... ?!!
Siffla Alisone en lachant ses jambes. Ne pas la cacher !!

Dans un geste brusque, Alisone tenta se relever et éttoufa comme elle pouvait le gémissant de douleur que lui arrachait la blessure de son genoux. Se debrouillant comme elle pu, Alisone se retrouva rapidement debout et boitilla vers un gros rocher plaçé assez proche d'eux.
Elle hésita. Pas très longtemps. Un quart de seconde, même pas, en fait.
Elle abbatit son coude avec une violence inouïe pour une femme droit sur le rocher qui fut pulveriser dans la seconde qui suivit. Elle se retourna vivement vers Faine, son air sévère revenu sur le visage.

- C'est tout ce que j'esseye de faire, "le cacher" !!! Ce foutu pouvoir comme tu dis a fait de ma vie un enfer!! ... Non, en fait, je peux même pas appeler ça une vie! Elle attrapa son bras encore fumant et cacha encore sa douleur. Les medecins lui avaient bien dit d'eviter tout contact pendant plusieurs semaines afin d'eviter des séquelles grave. Les gens en savent justement TROP sur ce que je suis! Un explosif vivant, c'est comme ça que tout le monde m'a toujours pris! Un truc capable de te tuer au moindre contact! Jamais, JAMAIS personne ne m'a regardé autrement. Je n'ai jamais été un être humain aux yeux de personne... Pas même ma famille!!

Elle se retenait de tout son corps de se retourner afin de démolir ce qui restait du rocher, l'anéantir, le détruire completement. Inspiration, expiration. Inspiration, expiration. Elle tentait de se calmer, mais ca ne suffisait pas.
Elle reparti en vrille à propos de l'ivrogne qu'elle avait tabasser le lundi passé.

- "L'esprit humain", ca n'a toujours été qu'une vaste blague! C'est quoi, l'esprit humain, hein? Le fait qu'on est une "conscience" ? Le fait que l'on puisse penser, par rapport aux animaux? Nous ne sommes rien dans cette saloperie de monde! Toi, moi, ce foutu poivrot, on est tous pareil ! Alors, tu me demandes de quel droit j'aurai le droit d'ôter la vie de cet enfoiré ?!

Elle se retourna et shoota violement dans l'un des débrits de cailloux, l'envoyant bouler dans l'océan.
Elle n'était pas arrivé à se contenir.


- Et bien moi je te demanderai tout simplement la question suivante: POURQUOI aurai-je besoin d'un quelconque droit de le faire? Après tout, elle a quoi de si important, de si sacré, la vie? On va quand même finir par mourrir, alors à quoi bon s'inquièter pour des futilit...

Elle s'arrêta en plein milieu de sa phrase. Elle était essouflée et s'appuyait contre l'un des vestiges du rocher, sa jambe sur le point de la lacher. La cheftaine se rendait compte toute seule qu'elle commençait à raconter des choses sur le coup de la colère, des choses qu'elle ne pensait pas forçément. Ou du moin, pas de façon si ... Extremiste.
Alisone fixait Faine droit dans les yeux. Pas d'un air glacial ni quoi que ce soit d'autre, pas du tout. on aurait presque dit qu'elle cherchait en la cheftaine de Wilwar un moyen de se calmer, elle qui dégageait une zennitude si forte. Enfin en tout cas, comparé à Alisone, elle était vraiment calme.
L'Anarienne resta planté comme ça quelques seconde encore, puis fini par lacher son rocher et se traina vers Faine. Elle se laissa ensuite tomber dans le sable comme une masse.


- Désolé.

Ce n'était qu'un seul et unique mot, mais pourtant, il représentait vraiment tout ce qu'elle pensait. Elle n'aurait pas pu resumer ce qui se passait dans sa tête par autre chose que ce mot.

_________________


Un grand, très grand merci à Loghein
pour ce superbe dessin !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faine
Wilwar
Wilwar
avatar

Messages : 53

MessageSujet: Re: Nouveaux horizons.   Mer 25 Avr - 11:57

Faine avait assisté à la scène en prenant sur elle. Elle aurait voulu la secouer, voulu la saisir pour la remettre en place. Car, ce qui était sûre, c'est qu'elle pétait un cable, cette cheftaine. Mais, elle ne put se résoudre à lui enlever ce moment, où bien même elle pouvait venir la menacer, avant tout se defoulait vraiment. Le rocher explosa, les mots fusaient mais Faine ne faisait que regarder et souffler l'air frais de la mer. Oui, la mer. Celle-ci l'apaisait avec le bruit de ces vagues, le mouvement de l'eau et le doux soleil. Durant ces prises de consciences, Alisone hurlait toujours, voir même plus fort. Et après un bon moment, elle revint s'asseoir tranquillement.
Elle s'excusa. Mais de quoi donc ? N'était-ce pas humain ces crises là ? Ou plutôt n'avait-il rien de plus humain que ces moments irréfléchi, spontanée de colère ? Faine, mis sa main sur l'épaule de sa voisine, et lui souris. Bizarrement, les cris poussés plutôt l'avait détendu complétement quand cela était fini. Les visions étaient partis, l'esprit était parti. Il n'avait pas du apprécier le spectacle.

" Ne t'excuse plus. Si cela t'a fait du bien, c'est une bonne chose. Je t'avoue que je ne sais presque rien d'Anar, et encore moins de la façon dont on te traite. J'ai du mal à comprendre comment tu en es arrivée dans ces situations, mais j'en vois la finalité. Et ça me fais mal pour toi, parce qu'ainsi tu loupes tellement de chose. Tiens. J'aimerais te montrer quelque chose... Pas besoin de se lever. "

Elle prit doucement une prise plus ferme sur l'épaule de la blonde. Ferma les yeux. Et chercha à taton un esprit près à communiquer. Elle trouva juste derrière elle un petit arbre qui poussait dans le sable. Elle lui entretient des images auxquelles, elle ne tenait pas ou plus, puis s'ouvrit à l'esprit de Alisone. Elle ne pouvait intérargir avec, mais amener un lien entre celui de l'arbuste et de la jeune fille.

" Fais moi confiance, je veux juste te montrer autre chose. "

Et les images défilèrent dans leur tête. Elle revivait la vue de l'arbre. Des moments de joies sur une famille qui se baladait puis des combats, des guerres. Ce fut très bref, pour tout dire, cela devait 20 secondes, qu'elles avaient ces images en tête. Puis, une plus nette et précise, arriva. On y voyait un homme ôter la vie d'un adversaire, et le dépouiller. L'arbre donnait son avis à sa manière, mais elle ne savait pas si Alisone le percevait ainsi. Enfin, des ressentis se déversaient en elle. Et non que ceux de l'arbre. L'esprit humain, voulait l'aspirer. Elle coupa le contact et s'écroula dans le sable, le souffle haletant et la gorge sèche.

" Il n'y a pas que l'homme qui soit juge. Ou âpte à réfléchir. Alors quand tu parles de tuer quelqu'un, tu vois bien que même un arbre sent le côté négatif de la chose. La vie, est une chose sacrée. Si tu l'ôte sans raison, tu ne vaudrais guère mieux que ta victime. "

Elle resta allongée un bon moment. L'esprit humain, était la pire chose pour son pouvoir. Comparé aux autres esprits, il n'était pas avide d'image et de sensation. Lui recherchait le pouvoir et le contrôle. Inconsciemment de la personne, l'envie de posséder était plus forte que tout. Elle se souvient étant jeune, quand elle ne savait pas fermer son esprit aux autres, les frayeurs qu'elle avait eu. Un frisson la parcourut. Puis, elle fixa Alisone et attendit son commentaire, car sa tête l'amusait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alisone
ooo
ooo
avatar

Messages : 55
Age : 24

MessageSujet: Re: Nouveaux horizons.   Sam 28 Avr - 0:20

Alisone regardait toujours le ciel bleu, les yeux fixant un point quelconque tout là haut entre deux ou trois nuages. Son esprit restait totalement plat, morne. Plus rien n'y passait. C'était toujours comme ça après l'une de ces fameuses crises de nerfs. Etant donné qu'elle envoyait toute la rancoeur que son corps pouvait contenir en un seul bloc, elle se vidait de ses forces par la même occasion...
Pourtant, c'était dans ce genre de moment où elle se sentait le mieux. Lorsque rien ne passait dans sa tête et qu'elle pouvait ENFIN respirer. Malheureusement pour elle, ce genre de moment ne duraient jamais très très longtemps...
Pendant ce temps, Faine lui avait parlé. Alisone n'avait pas tout écouté, trop occuper à esseyer de garder cette état mental qu'elle possedait à cette instant. Pourtant, la dernière phrase que prononça la Wilwarienne réussi à aggriper son attention.

Alisone se força à se redresser pour faire plus attention à ce que lui disait Faine. Lorsque celle-ci vint poser sa main sur son épaule, l'anarienne eu comme un mouvement de recul... Un espèce de reflexe dont Alisone avait fini par avoir à chaque fois que quelqu'un s'approchait d'elle d'une quelconque manière. Pourtant, les paroles calme de Faine finirent par avoir raison de son anxieté, et elle se laissa faire.
C'est alors que la cheftaine d'Anar vécu une chose que jamais elle n'avait vécu. Une chose indescriptible.

Dans sa tête une foule d'images se mélangeaient. Des sortes de... Souvenirs? Oui, ca devait être ça, des souvenirs. Cela lui parut durer à la fois une éternité mais aussi un temps très très court. Bref, un flux de sensations se deversaient en elle à vitesse grand V et pourtant, elle comprenait tout. Au départ, Alisone pensait que ces souvenirs appartenait à sa collegue cheftaine... Mais compris bien vite que tout cela ne lui appartenait.
Et puis, brusquement, tout disparu. L'esprit d'Alisone vint se reconnecter à la réalité et elle resta figé, abbassourdie, pendant que Faine tombait lourdement dans le sable.
Les yeux d'Alisone restèrent grand ouvert pendant un bon moment. Celle-ci esseyait de remettre de l'ordre dans ses pensées, car l'espace d'un instant, elle cru vraiment qu'un autre esprit était venu s'intercaler à la place du sien. C'était une sensation.... Horrible !!

La cheftaine d'Anar fini enfin par tourner sa tête vers Faine, à terre. Elle secoua la tête et se pencha vers elle, l'air anxieuse.

-
E... Eh! Ca va? C'est toi qui...?

Elle fut coupée alors que Faine lui répondit de manière détournée. Elle l'écouta attentivement parler, puis son regard se ferma à nouveau. Elle se rasseya alors sur le sable et fixa l'horizon.

- Tu n'as pas bien compris... Fit Alisone en soupirant. Je ne me suis jamais sentie supérieur par rapport à ma supposée victime. C'est ce que j'esseyais de te faire comprendre tout à l'heure... Si de toute façon je ne vaut pas mieu que l'autre, ca change quoi que je le tue au final? Elle secoua la tête, comme si elle en avait marre de cette conversation devenue subitement morbide dans sa tête. Mais bref !! C... Comment t'arrive à faire ça? C'est ça ton pouvoir, à toi, ou...?

Son visage s'était à nouveau éclairci. Elle paraissait soudainement interessée dans le bon sens du therme par Faine... Et il était rare qu'Alisone soit véritablement interessée par quelque chose... !!

_________________


Un grand, très grand merci à Loghein
pour ce superbe dessin !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faine
Wilwar
Wilwar
avatar

Messages : 53

MessageSujet: Re: Nouveaux horizons.   Lun 30 Avr - 6:57

Faine comprit qu'elle ne pourrait pas se mettre d'accord avec Alisone sur ce sujet, du moins pas tout de suite. Elle laissa donc couler le sujet, comme si de rien n'était. Car intérieurement, elle savait que débattre avec quelqu'un d'aussi borné qu'elle, ne servirait à personne. Puis, elle avait puissé de son énergie pour montrer celà à Alisone, et donc autant la garder précieusement, surtout qu'elle présentait en avoir besoin. Et puis, elle avait aperçu un changement quand Alisone la questionna sur son pouvoir. Une ombre de sourire ou quelque chose illuminait d'un coup son visage, la rendant que plus chaleureuse. Elle s'empressa alors de répondre :

" En effet, c'est mon pouvoir ! Mais ne crois pas qu'il est si bien que ça. Car, tu as pu voir ce qu'il a de bénéfique, mais la contribution ou le tribut qu'on paye à l'utiliser, est lourd. Maintenant, ça va mieux, j'apprends à me maîtriser, et à les maîtriser... "

Elle vit la tête ahuris de Alisone. Oui, elle ne devait sûrement pas tout comprendre. Faine rigola d'elle même. Si elle s'écoutait, elle se prendrait pour une folle, ou ces mamies gâteuses qui pensent communiquer avec la nature. Elle choisit de mieux s'expliquer :

" En faite, ce que tu as vu son les souvenirs du buisson juste dérriière nous. Et notre conversation, fera partie de ces souvenirs aussi après. J'ai la chance de pouvoir communiquer avec les êtres végétales, mais pour cela je leur dois quelque chose. Et comme toute chose est du, ce sont mes souvenirs que je leur donne. Pas forcément de ma vie, comme je le faisais au début... " Sa voix baissa, mais elle reprit. " Je voyage beaucoup pour leur donner des aperçus du monde de Hens. Ce que je leur donne, je le perds et inversement pour eux. Et le danger, sans compter que cela draine mon énergie, est que comme partout, les esprits ont toujours tendance à vouloir s'approprier plus que tu ne donnes. "

Elle regardait le buisson derrière elle, et lui souris. Cela pouvait paraître bizarre ou effrayant, mais Faine s'en fichait. C'était son truc, et si on ne la comprennait pas, ça n'allait pas la tuer. Elle se retourna vers Alisone.

" On parlait des hommes tout à l'heure. Mais j'ai tendance à croire que cette notion de bien ou mal, peut en fin de compte s'établir à toute chose pensante... Du moins un minimum. Enfin voilà, mon pouvoir ! Mais il faudrait que tu viennes à Wilwar rencontrer ces gens, on te montrerais la vie d'une autre façon ! "

Elle lui fit un clin d'oeil, et se rallongea, enfin de compte, c'était une très bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alisone
ooo
ooo
avatar

Messages : 55
Age : 24

MessageSujet: Re: Nouveaux horizons.   Dim 6 Mai - 9:13

Alisone ecouta attentivement les explications de Faine une à une... Et même si c'était assez confus dans sa tête, la cheftaine d'Anar pensait avoir tout compris dans l'ensemble. Mais bon, pour être sur, elle demanda quand même quelques précisions...

- Attend... T'es entrain de dire que ce buissons, là... Elle tourna la tête vers celui-ci, le voyant d'un autre regard à présent. Ce tas d'feuille est capable de te voler tes souvenirs? Tu lui donnes tes souvenirs ?

Elle ne comprenait pas exactement l'utilité de la chose, en fait. Remarque, Alisone détestait donner des choses qui lui appartenait, et n'en avait rien à faire d'en recevoir de la part de quelqu'un d'autre.


- Mais... Ca te sers à quoi? Elle fit une pause, réfléchissant en même temps qu'elle parlait. Je veux dire, qu'est ce que tu en as à faire, des souvenirs de ce buisson? Surtout en contre-partie de ton passé à toi... Je n'arriverai jamais à faire ça, moi.

Evidement, le passé d'Alisone lui était bien trop précieux étant donné que sa jeunesse était encore le seul moment de sa vie où elle était un minimum heureuse avec son frère. Si en plus on venait le lui arracher, elle ne tiendrait sans doute pas le coup. Elle réfléchit ensuite à la dernière phrase que prononça Faine.

- Attend... Vous parlez tous au buisson, chez vous ?! Hum... Je n'ai jamais réussi à parler à une flamme, personellement...

_________________


Un grand, très grand merci à Loghein
pour ce superbe dessin !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveaux horizons.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveaux horizons.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveaux horizons en phase d'aplatissement terminale.
» De nouveaux horizons, de nouveaux démons [PS Portes]
» De nouveaux horizons [ feat Hakuryuu ] [TERMINÉ]
» De nouveaux horizons
» [!!!] FSM -> vers de nouveaux horizons?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hens :: Plage d'Hens-
Sauter vers: